Archives du mot-clé genève

Yvan Rochat, candidat des Verts genevois au Conseil d’Etat

« Le développement aveuglé de l’aéroport est source de mal développement pour notre environnement et notre santé ». Yvan Rochat nous explique les impacts de l’aéroport de Genève sur les populations riveraines et comment le politique doit reprendre la main sur le développement de cette infrastructure.

Les deux autres vidéos des candidats verts au Conseil d’Etat
Vidéo d’Antonio Hodgers
Vidéo de Marjorie de Chastonay

Sauvons la poste de Châtelaine: la pétition a été envoyée!

Le samedi 16 septembre, l’exécutif de la Ville de Vernier, la présidente du Conseil Municipal, Syndicom Genève, des citoyen-ne-s, les Verts et les Socialistes de Vernier se sont réuni-e-s pour envoyer les 1’850 signature de la pétition demandant le maintien de l’office de poste de Châtelaine, à la direction de la Poste Suisse.

1’850 signatures récoltées en un mois et demi, en plein été, avec l’aide des commerces, des habitant-e-s, des entreprises, des partis de l’Alternative. 1’850 signatures récoltées uniquement dans le quartier de Châtelaine !

Encore une fois, cela montre à quel point la population et ses représentant-e-s défendent une vision de la société où les services de proximité ont toute leur place, d’une vie de quartier animée, de convivialité et de défense de bonnes conditions de travail rémunérées dignement.

Comme l’a rappelé, M. Yvan Rochat, maire de Vernier, cette décision n’a pas de sens dans un quartier de 7’000 habitant-e-s amené à se densifier encore. La qualité de vie d’un quartier tient à l’équilibre entre des services, un tissu économique fait de petites entreprises et de la volonté des habitant-e-s.

Mme Esther Schaufelberger, présidente du Conseil Municipal, a affirmé le besoin d’une société solidaire avec les personnes qui ont plus de difficulté à s’adapter à une certaine modernité faite d’applications pour smartphone, avec les personnes à mobilité réduite pour qui un kilomètre est une distance difficile à parcourir, avec les parents qui jonglent avec des agendas remplis et qui n’ont pas le temps de se déplacer dans un grand centre commercial pour y trouver un office de poste surchargé.

M. Michel Guillot a partagé son inquiétude face à une politique économique néolibérale des plus agressives de la poste : 1’200 licenciements prévus et des guichets postaux dans des commerces avec des rémunérations indécentes, 18 francs de l’heure charges comprises. Il a appelé à une mobilisation citoyenne la plus large possible afin d’amener la direction de La Poste à revoir sa politique.

Pour finir, M. Thierry Apothéloz, conseiller administratif, a également évoqué la pétition du PLR adressée aux autorités et rappelé la nécessité que tous les partis écoutent leur base, même à Berne, et s’engagent à défendre des valeurs qui n ous sont à toutes et tous communes.

Ce combat est loin d’être gagné, il demande à être poursuivi à tout les niveaux. Nous comptons sur notre conseillère nationale Lisa Mazzone, qui n’a malheureusement pas pu venir, pour qu’elle porte le message de tout un quartier, qui comme tant d’autres, n’est pas prêt d’abandonner la lutte pour conserver ce qui fait son tissu social et économique.

Un grand merci à toutes et tous pour leur engagement.

Signez la pétition et soutenez la Poste de Châtelaine!

Pétition à la Directrice générale de la Poste, Mme Susanne Ruoff

Châtelaine a besoin de sa poste

Les habitants de Châtelaine et les personnes qui y travaillent utilisent régulièrement le bureau de Poste local et y tiennent beaucoup. Or votre Direction générale projette de le fermer!

Cette décision brutale est absurde, elle est inacceptable:

  • La poste est un service public de proximité. Nous ne souhaitons pas être redirigés vers les Charmilles ou Balexert, nous ne souhaitons pas voir les prestations réduites
  •  Le quartier est en pleine croissance, il comptera plusieurs milliers d’habitants et d’emplois supplémentaires dans les cinq années à venir.

Pour ces raisons, et par attachement à notre bureau de Poste, nous vous demandons instamment de renoncer à votre funeste projet.

Télécharger la pétition et faite la signer autour de vous
à renvoyer à Anne Compagnon, Les Verts, Chemin des Anémones 12, 1219 Châtelaine

Des fleurs et de la bonne humeur – atelier BOMBE à graines!

Les Verts de Vernier vous invitent à un atelier de fabrication et de lancer de bombes à graines (petite boule composée d’un mélange de terreau, d’argile et de graines. Elles peuvent être lancées dans des endroits mornes et leur redonner vie !)

Dimanche 11 juin à 11h
Parc du Jardin Robinson de Châtelaine-Balexert
Avenue Crozet 39
1219 Châtelaine

Venez nombreux avec de la bonne humeur et un pique-nique.
Activité gratuite pour tout âge !
Matériel et boissons offerts.

En cas de pluie, l’atelier sera déplacé à l’école de Balexert (av. du Pailly 15)

Fin vers 14h.

Economie Verte: une chance pour notre ville

Le 25 septembre prochain, les Suisses sont appelés à voter en faveur de l’initiative pour une économie verte et durable, qui fixe un objectif ambitieux à 2050. Cette proposition faite à la population et lancée par les Verts est une chance à saisir pour améliorer notre environnement et consolider durablement la prospérité de notre économie.

Dans le cas de Vernier, elle est une formidable opportunité pour un développement écono-
mique harmonieux de la ville, demandé par toutes les forces politiques.

En substance que propose cette initiative? Que les pouvoirs publics (confédération, cantons et communes) aident l’économie à être plus économe en consommation de matières premières et à utiliser au maximum les déchets produits en les réutilisant autant que possible pour l’activité économique.

Le résultat ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde, moins de déchets et de pollution et un coup de fouet à la créativité économique notamment dans le domaine du recyclage et des technologies propres (clean tech).

Sur ces deux aspects la ville de Vernier a énormément à gagner par l’acceptation d’une telle initiative. Celle-ci permettra d’orienter nos zones d’activités vers de nouvelles implantations qui devront tenir compte de la question de leurs déchets, de la nature même de leurs activités et de la consommation d’énergie. Une baisse de trafic serait acquise à l’aide de plans de mobilité d’entreprise rendus systématiques, les systèmes de récupération de la chaleur profiteraient aux logements alentours par une mise en commun des ressources. Deux mesures simples parmi d’autres.

Alors que Vernier est une des rares communes du Canton de Genève à avoir un plan directeur des énergies, document guide qui permet d’orienter nos décisions urbanistiques vers une meilleure efficacité énergétique et le transfert vers les énergies renouvelables, une telle initiative permettra la mise en œuvre facilitée d’une économie verniolane actrice de la qualité de vie de toutes et tous.