Les bombes à graines, ou comment semer pour résister

Les bombes à graines sont des petites boules de vie. Elles sont faites d’argile, de graines et de terreau. En les lançant, on fait fleurir des terrains délaissés ou inatteignables. 

Leur origine est une pratique japonaise traditionnelle appelée Tsuchi Dango, réintroduite par le biologiste et philosophe Masanobu Fukuoka après la Seconde Guerre mondiale pour le semis direct notamment du riz et de l’orge. Il lançait ses bombes à graines au bord des rivières, des routes et dans les terrains vagues, au milieu des mauvaises herbes. Il pensait que les légumes poussant de cette façon étaient plus résistants. Fukuoka a montré que
les bombes à graines peuvent faire pousser des cultures, des prairies, redonner vie à des terres asséchées ou même brûlées, et aussi conquérir les espaces de nos villes. Elles apportent de la diversité biologique, attirent oiseaux, insectes et papillons. Dans les années 60, les «guérilleros du jardinage», à New York, ont réactualisé cette pratique.

Les Verts de Vernier vous invitent à venir fabriquer et lancer vos bombes à graines !
Atelier gratuit ouvert à toutes et tous, petit-e-s et grand-e-s.
Dimanche 27 mai de 11h à 14h au parc du Jardin Robinson de Châtelaine-Balexert (Jets d’eaux) av. de Crozet et Maisonneuve. En cas de pluie, l’atelier aura lieu sous le préau couvert de l’école de Balexert, av. du Pailly (en face du parc).

Venez avec bonne humeur et pique-nique, les boissons vous seront offertes. Pas d’inscriptions.

Partager