Economie Verte: une chance pour notre ville

Le 25 septembre prochain, les Suisses sont appelés à voter en faveur de l’initiative pour une économie verte et durable, qui fixe un objectif ambitieux à 2050. Cette proposition faite à la population et lancée par les Verts est une chance à saisir pour améliorer notre environnement et consolider durablement la prospérité de notre économie.

Dans le cas de Vernier, elle est une formidable opportunité pour un développement écono-
mique harmonieux de la ville, demandé par toutes les forces politiques.

En substance que propose cette initiative? Que les pouvoirs publics (confédération, cantons et communes) aident l’économie à être plus économe en consommation de matières premières et à utiliser au maximum les déchets produits en les réutilisant autant que possible pour l’activité économique.

Le résultat ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde, moins de déchets et de pollution et un coup de fouet à la créativité économique notamment dans le domaine du recyclage et des technologies propres (clean tech).

Sur ces deux aspects la ville de Vernier a énormément à gagner par l’acceptation d’une telle initiative. Celle-ci permettra d’orienter nos zones d’activités vers de nouvelles implantations qui devront tenir compte de la question de leurs déchets, de la nature même de leurs activités et de la consommation d’énergie. Une baisse de trafic serait acquise à l’aide de plans de mobilité d’entreprise rendus systématiques, les systèmes de récupération de la chaleur profiteraient aux logements alentours par une mise en commun des ressources. Deux mesures simples parmi d’autres.

Alors que Vernier est une des rares communes du Canton de Genève à avoir un plan directeur des énergies, document guide qui permet d’orienter nos décisions urbanistiques vers une meilleure efficacité énergétique et le transfert vers les énergies renouvelables, une telle initiative permettra la mise en œuvre facilitée d’une économie verniolane actrice de la qualité de vie de toutes et tous.

Partager