Archives pour la catégorie Canton

Aéroport: une initiative salutaire

Les Verts de Vernier saluent le lancement le 11 août dernier de l’initiative populaire cantonale «Pour un pilotage démocratique de l’aéroport de Genève». 

Soutenue par une dizaine d’associations environnementales et d’habitant-e-s, cette initiative est le signe particulièrement bienvenu d’une prise de conscience de la part des habitant-e-s de la rive droite. Ceux-ci ont décidé que l’aéroport c’est notre affaire, celle des citoyennes et citoyens de Genève, usager-ère-s, mais également voisin-ne-s qui en subissent les nuisances entre 6h et 24h, 7 jours sur 7.

En substance que dit cette initiative?
  • L’aéroport est un établissement de droit public. Il est donc hors de question de le mettre entre les mains de capitaux privés, éloignés des préoccupations locales et uniquement intéressés par la maximisation de leurs profits.
  • L’Etat doit trouver un équilibre entre les bénéfices apportés par l’aéroport et les nuisances qu’il en coûte à la population et à l’environnement.
  •  Dans le cadre du développement de l’aéroport, l’Etat doit prendre des mesures pour limiter le bruit, la pollution de l’air aux particules fines et l’émission de gaz à effet de serre.
  • L’aéroport rend compte aux instances élues communales et cantonales des résultats qu’il obtient pour la mise en œuvre des points 2 et 3.
Utilité publique – équilibre – santé et environnement – suivi démocratique

Quatre principes simples et évidents qui doivent s’appliquer à l’aéroport et que les Verts de Vernier soutiennent sans réserve.

Car nous voulons préserver la qualité de vie dans tous nos quartiers, notamment à Vernier village, et permettre aux générations à venir de continuer à vivre dans un environnement sain. Il n’est donc plus acceptable que la politique de laisser-faire à l’égard de l’aéroport perdure.
Pour toutes ces raisons, signez et faites signer l’initiative que vous pouvez trouver ci-dessous.

feuille-initiative-populaire-aeroport
Feuille de signature de l’initiative populaire « Pour un pilotage démocratique de l’Aéroport de Genève »

Votez Robert et Liliane aux élections fédérales 2011!


Le 23 octobre 2011, votez VERTS aux élections fédérales

LISTE N°1 pour le Conseil National

ROBERT CRAMER et LILIANE MAURY-PASQUIER

pour le Conseil aux Etats

Nous n’avons qu’une seule Terre et pourtant nous consommons trop rapidement le capital naturel de la planète.
Nous vivons à crédit, cela n’est pas durable! Notre responsabilité face aux générations à venir est de trouver maintenant des solutions pour aujourd’hui et pour demain.

Notre programme et plus d’informations sur www.verts-ge.ch

Envie de nous connaître et de vous investir? Envie d’échanger et de partager votre vision des priorités pour Vernier et le canton de Genève? Envie de vous investir dans notre politique communale? Nous serions très heureux de vous accueillir au sein des Verts de Vernier. Contactez-nous par e-mail à vernier@verts.org ou en envoyant le coupon ci-dessous à: Les Verts de Vernier, ch. de l’Etang 34, 1219 Châtelaine.

Vernier 2030, ce que nous réserve le Canton

Dès la rentrée 2011, les représentants de la Ville de Vernier devront se prononcer sur le projet de plan directeur cantonal 2030.

Les Verts de Vernier sont décidés à jouer un rôle central dans la prise de position de notre commune. Nous aurons à cœur de promouvoir les principes qui sont les nôtres: un développement équilibré, sobre et raisonné, une mobilité sûre et efficace résolument tournée vers les déplacements en transports publics, à vélo et à pied, des espaces où la nature est non seulement préservée mais où elle peut également s’étendre, des zones d’activités porteuses de richesses et de nouveaux logements réalisés sur les critères qualitatifs d’écoquartier.

Or, ce que le canton nous présente s’éloigne considérablement de ce que le bon sens de ceux qui connaissent notre ville commande.

En effet, le projet de plan directeur n’affiche aucune volonté de libérer notre territoire de l’emprise des dépôts pétroliers. Cela signifie que Vernier continuerait à être privé de surfaces considérables où logements, espaces publics, nature et activités pourraient se déployer.

D’autre part, le projet de plan directeur souhaite augmenter la surface des zones industrielles au détriment des logements pavillonnaires en zone villa, alors que nos zones industrielles sont encore aujourd’hui sous exploitées.

Enfin, faisant fi de l’impératif pour la Ville de Vernier de maintenir la mixité sociale par la mixité des types d’habitats (maisons individuelles, grands ensembles locatifs, immeubles en PPE, loyer libre…), le projet de plan directeur tente d’imposer une densification maximale et irraisonnée des secteurs tels que Philibert-de-Sauvage et l’Etang ainsi que du coeur de Châtelaine avec ses jardins familiaux et les villas qui l’entourent et du secteur de Cointrin. Cette option, si elle devait se confirmer, aurait pour effet de pérenniser les erreurs commises il y a 20, 30 ou 40 ans, réduire notre qualité de vie tout en renforçant les charges sociales, financières et environnementales que Vernier doit déjà assumer alors que, selon les statistiques cantonales, notre commune est la plus fragile tant socialement qu’économiquement. Ainsi, alors qu’à Zürich, Barcelone ou Londres on réhabilite les quartiers d’entrepôts proches du centre, à Genève, selon le projet plan directeur, on continue d’y accumuler des nuisances.

Envisager par exemple de mettre sur la presqu’île d’Aïre une usine à gaz et son panache de fumée de 300m pour produire de l’électricité serait aussi visionnaire que de transformer la Tate Gallery à Londres en centrale chaleur force parce qu’un pipeline passe dans les environs.