Un coeur pour Vernier !

L’année 2011 sera une année électorale. Les habitants de Vernier ayant le droit de vote éliront les 37 conseillers municipaux et le 3 conseillers administratifs. Les choix qui seront fait auront alors des conséquences bien au-delà des 4 prochaines années.

C’est pour cette raison qu’il est important pour nous les Verts de porter notre regard à 10 ou 20 ans et de vous livrer notre vision à plus long terme. Un coeur pour Vernier ! De Châtelaine à Vernier village…


Notre territoire se caractérise par un ensemble mité et mal exploité. La zone sportive de Balexert, les vendeurs de voitures de l’Etang, les citernes pétrolières entre route de Vernier et celle de Meyrin sont les symboles d’un développement mal pensé et paresseux. Il y a là pourtant un espace d’une dimension exceptionnelle, remarquablement desservi par les transports publics et le rail et capable d’accueillir logements, emplois, espaces pour tous et zones renaturées. C’est là que doit un jour se trouver le Coeur de Vernier.

A quoi ressemblera le Vernier des années 2020-30 ?

Libéré des pétroliers ou d’une grande partie d’entre eux notre territoire pourra se transformer de zone de transition où l’on ne sait plus si l’on est ville, en zone industrielle ou aux abords d’une bretelle autoroutière en une véritable entité urbaine. Celle-ci, structurée par une desserte performante en transports publics grâce au tram d’un côté et au rail de l’autre sera également le coeur d’un réseau de cheminements cyclistes et piétonniers qui le reliera aux autres quartiers et le traversera de part en part.

Espaces publics et naturels, logements et activités constitueront un ensemble mixte permettant aux habitants d’accéder à des emplois proches de chez eux.
Enfin, culture, jardinage et divers espaces de rencontre offriront autant d’opportunités de mener une vie plus riche, moins compliquée, telle qu’on la souhaite pour élever ses enfants.

Mise au point: Le PDC et les zones industrielles de Vernier…
Après avoir pris note que le PDC soutenait le projet aberrant d’implantation du bureau des autos dans la zone industrielle des Communs tout en refusant que le conseil administratif se porte acquéreur de terrains dans la même zone industrielle, les Verts constatent que le PDC persiste dans l’incohérence. En effet, dans le dernier numéro d’Actualités Vernier, il accuse le conseil administratif de laxisme complaisant quant à l’acquisition de terrain en zone industriel.

Rappelons à ce parti que la commune, contrairement au canton, n’a pas la possibilité de préempter un terrain en zone industrielle. Mais nous nous réjouissons de voir le PDC verniolan interpeler celui qui a ce pouvoir, le Conseiller d’Etat président de la Fondation des terrains industriels, sur les lacunes cantonales à ce sujet … ou peut-être pas, ce dernier étant PDC !

Partager

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *