Une initiative municipale UDC pour « moins de citernes et plus de sécurité », qu’en pensent les Verts?

L’UDC de Vernier a lancé une « Initiative communale pour moins de citernes, plus de sécurité » qui demande:

– – Une étude ayant pour objectif la suppression d’ici fin 2012 les citernes du site de Blandonnet en rationnalisant le stockage des hydrocarbures dans des lieux plus éloignés des habitations et des commerces
– Un aménagement harmonieux, cohérent et sûr du site de Blandonnet, véritable
porte d’entrée de la commune

Les Verts ne soutiennent pas cette initiative pour les raisons suivantes:

1. La date « fin 2012″ est absurde. C’est se moquer des gens que de leur faire croire qu’on peut obtenir des résultats de ce type dans un laps de temps aussi bref. C’est une tromperie électoraliste.

2. En se fixant sur le site de Blandonnet, l’initiative empêcherait que l’on s’attaque rapidement au site Tamoil qui pèse lourdement sur le projet de l’Etang (entre 500 et 1000 logements).

3. Le Conseil Administratif travaille déjà à fond sur la question. Mettre en branle toute une machinerie pour lui dire de faire ce qu’il est en train de faire est inutile.

Voici ci-dessous quelques éléments en lien avec la volonté claire de l’exécutif de notre Commune de régler la question des pétroliers de la Commune:

– Dans la précédente législature (2003-07), M. Zufferey, Conseiller adminstratif libéral, a lancé une réflexion dont les conclusions ont marqué le plan directeur de Vernier.

– Entre 2007 et 2009, Yvan Rochat peu après son élection a continué le travail déjà entrepris afin d’établir avec les services de l’État la faisabilité de l’option du plan directeur.

Plusieurs variantes ont été étudiées, écartées, affinées, etc. L’étude a été présentée à la commission aménagement du territoire du Conseil municipal fin 2009. Elle a débouché sur la nécessité de lancer une nouvelle étude (2010-11) impliquant:
a. de prendre contact avec les pétroliers pour traiter des questions de
faisabilité et de clarifier la question des citernes vides;
b. d’étudier la possibilité de délocaliser SASNA, les citernes proches du chemin de l’Etang et celles situées derrière Roc et Edipress. Le retour est prévu début mars pour le comité de pilotage, et sera suivi d’une
table ronde avec la commune (CA, partis au CM, associations…), le canton et les pétroliers.

Remarquons aussi qu’en 2008, l’UDC a voté comme un seul homme l’installation d’IKEA à 50 m des citernes visées alors que ce parti crie aujourd’hui au danger imminent.

Comme tous le monde, les Verts souhaiteraient que tout cela aille plus vite. Mais on ne saurait ignorer la difficulté de la tâche ou la dissimuler pour faire mousser les électrices et les électeurs. Les Verts avaient également étudié la possibilité d’une initiative communale sur les citernes il y a six mois. Après examen attentif sous tous les angles, nous avons constaté qu’elle ne contribuerait en rien à faire avance le problème… même si cela aurait pu être « un bon coup électoral ».

Partager

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *