Archives du mot-clé ge18

Yvan Rochat, maire de Vernier, se présente au Conseil d’Etat

Yvan Rochat – Vernier – 50 ans
Maire de Vernier
Président de l’association transfrontalière des communes riveraines de l’aéroport, Président de l’association Noctambus, Arpenteur des rives du Rhône

Thèmes favoris: Environnement sain et mobilité

Cela fait plus d’une décennie que je m’engage pour les habitantes et les habitants de la ville de Vernier. Mes fonctions de Maire et Conseiller administratif m’ont amené à agir dans des domaines cruciaux pour notre territoire, tels que la desserte en transports publics de Vernier, la lutte contre les pollutions et nuisances que nous subissons quotidiennement, l’amélioration des conditions de vie dans nos quartiers, la création de logements au profit de la population résidente …

Tant l’expérience acquise que ma détermination naturelle m’amènent à me proposer pour agir au niveau cantonal en étant directement partie prenante des décisions qui nous concernent. Notre ville de 35’000 habitant doit pouvoir se faire entendre avec force et être le moteur du changement dont Genève a besoin, celui de qualité de vie, de la durabilité de ses projets et d’une cohésion sociale renouvelée.

Esther Schaufelberger, candidate de Vernier au Grand Conseil

Esther Schaufelberger – Vernier – 49 ans
Travaille dans l’humanitaire et les droits humains
Conseillère municipale et Présidente du Conseil municipal

Thèmes favoris: Environnement et migration

Mon cœur bat pour une Genève humanitaire et verte. Politiquement je m’engage au Conseil Municipal de Vernier que j’ai l’honneur de présider cette année, et professionnellement pour la protection des droits humains sur le plan international. Au Grand Conseil, je travaillerais pour que les Genevoises et Genevois puissent vivre dans un environnement sain et de qualité, notamment à Vernier et dans l’ensemble de la périphérie, actuellement sous-représentée dans notre Parlement.

Mes priorités : protéger le sommeil et la santé des riverains de l’aéroport et des grandes routes, veiller à ce que le Canton respecte comme promis les principes d’éco-quartiers à Châtelaine, réduire à taille humaine le centre pour jeunes réfugiés projeté à Aïre et préserver nos magnifiques espaces de nature sauvage. Je souhaite ainsi contribuer à ce que les valeurs qui sont la marque de Genève guident davantage notre politique cantonale.