Sûr, le chemin des écoliers ?

De nombreux enfants se rendent seuls à l’école, que ce soit à pied, à vélo, en trottinette ou en bus. Le trajet qu’ils empruntent tous les matins devrait être un chemin de découverte et de socialisation, l’occasion d’eff ectuer ses premiers pas, seul ou entre copains, sur la voie de l’autonomie.

Malheureusement, même s’il semble bien balisé, le chemin de l’école peut s’avérer dangereux. Certains passages piétons ont peu de visibilité ; d’autres ne comportent pas de feux de passage alors qu’il s’agit d’un axe à fort trafi c. Des véhicules sont régulièrement garés sur les pistes cyclables comme dans le quartier de Gordon-Bennett ou sur la route de Vernier vers le chemin Champ-Claude. Ce sont également des arrêts de bus mal sécurisés.

Soucieux de préserver la sécurité des enfants sur les chemins menant à l’école, les Verts de Vernier ont sollicité le conseil administratif en juin en présentant une motion visant à développer des plans de mobilité scolaire pour les établissements où cela était nécessaire.

Preuve que les enjeux relatifs à la sécurité des écoliers préoccupent naturellement l’ensemble des élus, la motion a été signée par tous les partis et adoptée à l’unanimité du Conseil municipal.

Cette décision permettra d’améliorer la sécurité des enfants sur le chemin de l’école, par le biais d’améliorations des aménagements routiers. Une fois les points dangereux identifi és, notamment en travaillant avec les enfants eux-mêmes, des mesures d’assainissement seront réalisées afi n que le chemin de l’école demeure synonyme de plaisir pour les écoliers et de sérénité pour leurs parents.

Partager