Ceci n’est pas un papillon!

… Mais la réalité de la pollution atmosphérique  dans notre Canton en 2011.

Cela signifie que :

1. La zone entourée d’une ligne rouge indique une qualité de l’air suffisamment détériorée pour avoir un impact nuisible sur la santé humaine (problèmes pulmonaires et respiratoires).
2. Cette pollution est due au dioxyde d’azote, NO2, qui est un gaz toxique et suffocant produit par les moteurs et les chauffages.
3. La zone entourée de rouge inclut ou touche directement 16 des 22 quartiers de Genève identifiés comme ayant la population la plus fragile socialement et économiquement.
4. Pour notre ville de Vernier, cette carte montre que Vernier village, Châtelaine et les Avanchets sont les plus sérieusement touchés.
Les Verts en axant leur politique sur la promotion des modes de transports les moins polluants (transports publics, vélo, marche), l’isolation des bâtiments existants et la construction de quartiers d’habitations limitant les rejets polluants, s’attaquent directement au scandale social que représente la pollution dans notre canton.

Concrètement cela passe notamment par :
√ la mise en place du système des vélos en libre service (10 stations réalisées à Vernier si les députés au Grand Conseil acceptent le projet),
√ l’amélioration continue du réseau de transport public (voie en site propre sur le pont du Mont-Blanc pour la ligne 6, extension des horaires pour le 19),
√ l’exigence que les nouveaux quartiers tels que ceux de l’Etang ou le long de la route de Vernier par exemple intègrent des critères propres aux écoquartiers (priorité aux habitants sans voiture, participation des habitants à l’élaboration des aménagements du quartier, place prépondérante de la nature en ville).

Partager

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *